mardi 19 janvier 2010

NoUs sOmmEs toUs dEs PinOccHiO




Mentir n'est pas bien; ou du moins c'est ce qu'on nous disait quand nous étions tout petits.

Et pourquoi est-ce mauvais? Pourquoi ment-on? Est ce justifié?

Pas toujours, des fois on ment, et on y croit; on ment en ésperant que le mensonge soit la réalité et pas l'illusion.

On ment pour restaurer un lien avec quelqu'un qu'on aime, ou parceque'on croit vaincre quelqu'un qu'on n'aime pas..on ment parcequ'on se sent seul, et on crée un halo autour de nous...ça nous donne le senttiment chaleureux d'être ce qu'on aimerai être et que l'on n'est pas..

Tout le monde ment! et tout le monde a besoin de mentir un moment...on ne peut pas ne pas détacher de la réalité, on ne peut pas, ne pas rêver, espérer et s'incarner dans un autre être.
Ce n'est pas toujour mal, de mentir..puisque ça nous fait du bien!! Et tout ce qui fait du bien est bien.

Finalement, je pense que nous avons autant besoin de la vérité que du mensonge : la vérité parceque c'est ce qui est sensé être.. et le mensonge, parcequ'on a besoin d'un stimilus afin de résister aux secousses de la vie..Pour flatter notre égo..on ne s'ennuis pas avec les mensonges.

Malheureusement il y a toujour un prix à payer. certe des fois on paye la vérité trés cher, mais ses dégats sont vitet réstaurés...le prix du mensonge, est un prix qu'on paye des fois aussi longtemps que la vérité n'est pas déclarée!!

Dilemne? mentir ou pas mentir? On peut au moins omettre? mais omettre c'est mentir aussi!!

Dire tout le temps la vérité, ça serait intenable ! Mais attention au mensonge, votre nez risque de s'allonger dangereusement... et plus moyen de mentir après ça !

Au moins PINOCCHIO avait son nez pour mesurer le degré du danger de ses mensonges...et nous alors ?? on fait comment??

lundi 18 janvier 2010

comme dans les contes de fées



«Ne remettez pas au lendemain ce que vous pouvez faire le jour même.»
[ Benjamin Franklin ]

Et sinon quoi?
Sinon on va rater, bien, des choses..passer à côté d'autres..et mal faire d'autres..Ainsi le sentiment de la passivité naîtra.

Seulement, il se trouve que quand on est passifs, en general, on est souvent des perfectionistes qui cherchent à tout faire parfaitement sinon rien.Et c'est l l'enjeu de la passivité!

Moins on en fait, plus on se sent incapable d'en faire.

Exemple :

Peut on pour une fois dire à la personne qu'on aime, ce qu'on ressens pour elle sans trop calculer comment, ni ce qui va arriver apres? "Oui" est la meilleure réponse. Puisque ça va nous épargner l'effort quand le resultat est favorable, et le temps quand il sera defavorable.

On a beau rêvé et esperé, comme dans les contes de fées, mais presque toutes les princesses dedant : la belle au bois dormant,cendrillon, blanche neige...etaient passives!!

Peut on dans la vraie vie, attendre des années jusqu'à ce que le prince charmant vient nous réveiller avec son baiser? et n'y a t-il pas de risque que ce baiser soit empoisoné? ou que le prince charmant se transforme en crapaud un jour?

Pire encore....que notre prince disparaît, sans laisser de chaussure qui nous menera à le retrouver!

Comment toutes ces princesses ont eu la happy end finalement? parcequ'elles vivent dans un conte? On peut dire que nous aussi..jusqu'à ce qu'on grandisse. et ça encore ce n'est pas moi qui le dit!

«La vie est un conte de fée qui perd ses pouvoirs magiques lorsque nous grandissons.»
[ Robert Lalonde ] .

Des deux citations, je conclus : «Aimes-tu la vie ? Alors ne gaspille pas ton temps, car il est l’essence de la vie.»
[ Benjamin Franklin ]